10 conseils pour bien attaquer la rentrée

Une nouvelle saison débute.

La période estivale se termine, et il est temps de se remettre au travail.

La rentrée est souvent l’occasion parfaite pour prendre un nouveau départ et se fixer de nouveaux objectifs.

Mais comment s’y prendre ? Que faut-il privilégier ?

On ne sait pas toujours par où commencer, et le risque de se retrouver sans plan d’attaque peut fragiliser même la plus grande des motivations.

 

Heureusement, Fit-Nass est là pour vous épauler.

Voici 10 conseils qui vous aideront à démarrer du bon pied.

 

1

Ce qui semble être une évidence reste pourtant un facteur déterminant dans votre habilité à progresser.

Avoir accès à du matériel de qualité est la première chose à vérifier. Bon nombre de pratiquants espèrent faire des progrès en s’entraînant à domicile, avec un équipement limité et pas toujours adapté.

Même si cette solution peut s’avérer payante les premières semaines, n’espérez pas continuer à vous développer si vous n’avez pas les machines et les charges que seule une salle peut mettre à votre disposition.

Faites en sorte de choisir un club qui vous ressemble et dans lequel vous êtes à l’aise !

 

Les tarifs, les heures d’ouverture, et la proximité sont aussi des facteurs à prendre en compte avant de s’engager.

Pour les plus jeunes d’entre vous, sachez que la plupart des salles de sport acceptent les inscriptions à partir de 16 ans (sous réserve d’une autorisation parentale).

 

2

Une fois la première étape accomplie, il faut impérativement se bloquer un certain nombre d’heures uniquement dédié à la musculation (ou au sport en général).

Ne tombez pas dans le piège du: “j’irai une ou deux fois par semaine quand mon emploi du temps le permettra…”

C’est la recette parfaite pour abandonner au bout de quelques semaines.

 

A la place, réservezregularité et fixez des heures et engagez vous à les respecter. Si un imprévu bouscule votre organisation (tremblement de terre, guerre civile, invasion extraterrestre…), réagissez au plus vite et trouvez une solution pour compenser la séance manquée.

 

La régularité est probablement l’élément le plus important dans la musculation.

3

Aller à la salle de sport c’est bien. Y aller avec un objectif en tête c’est mieux.

Il vous faut obligatoirement un but à court, moyen et long terme.

 

Exemple:

Court terme ==> “Dans deux mois, je veux améliorer mon max au développé couché de 15 kg”

Moyen terme ==> “Dans 1 an, je veux avoir pris 4 kg de muscles tout en ayant perdu du gras”

Long terme ==> “Dans 6 ans, je veux avoir le corps de Dwayne Johnson”

 

Chaque objectif doit être réalisable, sans toutefois être trop “facile”. N’ayez pas peur de viser haut (voire très haut), dans cette aventure l’ambition pourrait être votre meilleure alliée !

Se fixer ce genre de challenge vous aidera à rester motivé et concentré et réduira considérablement votre envie d’abandonner dans les moments un peu plus difficiles.

N’hésitez pas à noter ces défis et affichez les dans un endroit visible pour toujours les garder en tête.

 

4

Vos progrès seront directement dépendants de la qualité de votre programme.

Si vous êtes débutant, pas la peine de compliquer les choses, votre façon de travailler devra rester basique.

 

On voit trop souvent des débutants ayant commencé la musculation 3 mois auparavant, chercher à suivre des programmes complètement inadaptés. Des programmes qui mènent souvent à la blessure, au surentraînement, ou qui vous empêche tout simplement de progresser.

 

Restez simple dans votre approche, vous y gagnerez en temps et en énergie.

 

Dans le doute, faites appel à un coach pour vous éclairer sur certains points. N’ayez pas peur d’investir quelques euros, vous progresserez au final beaucoup plus vite avec l’aide d’un professionnel.

Votre programme doit ainsi être articulé autour de vos “points faibles”. Essayez d’analyser les groupes musculaires un peu moins développés et organisez votre entraînement autour de ces groupes.

 

5

Le but n’est pas de suivre le dernier régime à la mode. Ou encore de se forcer à engloutir huit repas par jour dans l’espoir de prendre plus de muscle. Trouvez avant tout le programme alimentaire qui vous convient.

Ce programme ne doit ni être trop restrictif, ni trop contraignant. Bien sûr, il vous faudra une certaine rigueur si vous désirez progresser, mais évitez tout régime “extrême”.

 

Le facteur le plus important reste la régularité, et tout comportement extrême risque de mener à la frustration et peut-être même à l’abandon pur et simple.

 

6

L’objectif est de TOUJOURS avoir une activité physique. De ne jamais s’arrêter. Et pour éviter l’ennui, la meilleure solution est de varier son activité de temps en temps. La musculation peut vite devenir monotone, et le manque de motivation peut très sérieusement ralentir vos progrès.

 

Donc n’hésitez pas à changer d’activité de temps à autre. Essayer le Crossfit pour varier la façon dont vous utilisez vos muscles, la natation pour stimuler votre grand dorsal d’une façon différente, les sports de combats pour avoir un travail cardio intense… laissez parler votre imagination.

 

7

Rome ne s’est pas faite en un jour ! La même chose doit s’appliquer pour votre corps.

Prenez le temps d’établir une base solide, une base qui évitera bon nombre de problèmes dans le futur et vous fera au final gagner un temps précieux.

 

Moins de blessures, moins de points faibles, un physique plus équilibré, autant de détails qui auront énormément d’importance dans la suite de votre pratique.

C’est en étant régulier sur du long terme que vous obtiendrez de bons résultats, et non pas en vous entraînant dix heures par semaine pendant juste deux mois.

 

8

Choisissez bien votre entourage, ou en tout cas faites leur comprendre que ces changements sont importants pour vous.

Ne laissez personne vous dévier de votre objectif, quitte à faire preuve d’un peu d’autorité et de rigidité. Au final, vous serez très heureux de ne pas avoir lâché prise.

Pour garder cette envie de réussir, ce désir d’atteindre son but, faites en sorte que votre entourage partage les mêmes convictions. Il est impossible de rester concentrer sans un soutien moral de nos proches, restez donc particulièrement attentif à votre environnement.

 

L’idéal est d’être baigné dans une atmosphère positive. Tout est à prendre en compte et rien ne doit être laissé au hasard. Votre état d’esprit joue énormément sur votre énergie, et se traduit inévitablement par des performances bonnes ou mauvaises selon votre humeur.

Faite preuve d’optimisme, ayez confiance en votre programme de musculation, confiance en votre régime, confiance en vous.

 

9

bonnes-questions

Posez vous les bonnes questions, essayez de jauger le plus honnêtement possible votre situation actuelle pour prendre les décisions qui s’imposent.

 

Ne restez pas enfermé dans la même routine éternellement et ne vous fiez pas aux tendances actuelles, elles risqueraient de vous ralentir plus qu’autre chose.

 

Bien sûr que des pectoraux bien développés sont impressionnant, mais faire du développé couché trois fois par semaine n’est sûrement pas la solution.

La même chose s’applique pour les biceps et les abdominaux par exemple. Prenez du recul et faites preuve d’humilité.

Envisagez les choses de façon plus générale plutôt que de vous concentrer encore et toujours sur des petits détails.

10

Une fois que tout est mis en place, il ne reste plus qu’à se lancer !

 

Adopter ce mode de vie est une excellente décision, et même si certains sacrifices devront forcément être faits, je garantis que vous ne regretterez jamais cet investissement. Se lancer (ou se relancer) dans ce genre d’expérience est toujours très stimulant, et les résultats que vous allez obtenir seront d’autant plus motivants !

 

Alors n’attendez plus et passez à l’acte dès aujourd’hui !

Écrit par Nassim
Passionné de musculation depuis plus de 10 ans et coach sportif depuis 2011, j'ai aidé des milliers de personnes à progresser et à exploser leurs objectifs à travers mes conseils, vidéos, articles et programmes de coaching en ligne.

Commentaires non disponibles.